Emilie Vast

  • Eau douce

    Emilie Vast

  • Eau salée

    Emilie Vast

    Marée basse. Les poissons se sont retirés avec l'océan. Sur l'estran, le varech est en berne, la mouette rieuse et le goéland cherchent leur pâture, le phoque se prélasse. Bien enfouis dans le sable, les coquillages attendent le moment de refaire surface. Doubles pages immersives et planches documentaires riches et complètes se succèdent pour nous présenter, heure par heure, les étonnantes transformations de la plage peu à peu submergée par dans l'eau salée. La vue en tranches nous laisse voir toues les strates de cette fascinante diversité.

  • Ourse, Ours et Ourson vivent dans une grotte, sombre et étroite, mais confortable. Un jour, Ourse aperçoit de drôles de maisons : des maisons d'humains, grandes, lumineuses et pleines de trésors. De retour chez elle, elle trouve sa grotte lugubre, froide, et austère, et raconte à Ours les merveilles qu'elle a vues.
    Ours réunit tous leurs amis. Tous doivent rapporter les matériaux et objets éparpillés dans la forêt par des humains. La clairière est vite remplie d'un incroyable bazar : vieux volets, portes usées et fenêtres désuètes, pots de peinture presque vides, planches, briques, meubles incomplets et tout un fatras d'objets. Tous se mettent au travail, pour créer la maison parfaite pour Ourse. Une si bonne idée ?

  • Tu sais, j'adore les supers héros parce qu'ils ont de supers pouvoirs ! Et j'aimerais bien en avoir un...Par exemple retenir sa respiration sous l'eau très longtemps pour voir les fonds marins.
    - Ah mais, ce pouvoir est déjà pris... La tortue marine peut rester 6 heures en apnée !
    - Ah oui mince ... Et puis il n'y a pas de carottes au fond des mers, ça n'aurait pas été très utile. Alors je voudrais..." Après Moi, j'ai peur du loup, les deux lapins s'intéressent aux super-pouvoirs des animaux. Tortue, caméléon, baleine bleue, bousier, chacun le sien. Mais que reste-t-il à notre jeune lapin ? Toujours avec humour et délicatesse, Émilie Vast fait découvrir aux plus-petits les caractéristiques étonnantes d'animaux familiers ou inhabituels, petits ou grands, doux ou effrayants.

  • Les graines plumeteuses du pissenlit s'envolent vers d'autres jardins. Les fraisiers rampent, les graines d'érable tournoient. De violettes sauteuses en nénuphars nageurs, en train ou à fourmi, Émilie Vast nous entraîne dans quatorze voyages végétaux, à la découverte de la dissémination végétale.

  • Deux lapins discutent dans la nuit.
    « Je peux te dire un secret ? Moi, j'ai peur du Loup.
    - Ah oui ! Pourquoi ?
    - Parce qu'il a de grandes dents !
    - Mais non, c'est le... morse qui a de grandes dents ! » Au fil des pages, l'un des lapins égrène les qualités qui font du loup un animal effrayant, tandis que l'autre attribue ces qualités à un animal différent. Le loup devient alors un hybride très étrange, bien loin du loup réel, bien plus élégant et moins effrayant !

  • Engloutis !

    Emilie Vast

    Quelque chose approche. Les animaux sont encore inscouciants, ils courent, grattent, cherchent de la nourriture. C'est Escargot qui se fait attraper le premier alors qu'il grignotait un pissenlit. Hop, avalé tout entier. Puis Bourdon, Crapaud, Vipère et Tortue. Des animaux résistent, il ne reste que les mammifères, mais bientôt... Loir capitule, Marmotte le suit de peu, Ours sera le dernier à être dévoré. Gentiment, il se laissera faire. Pourtant un ours c'est fort, pourquoi n'a-t'il pas résisté ?

  • Un personnage -la mère- attend, observant la nature comme elle en devenir, notant ses étonnantes transformations et voyant les chose s'épanouir pour arriver peu à peu à maturité. Chaque modification est l'occasion d'une première initiation à la nature, un nuancier et un imagier qui révèle une surprise à chaque fois, dont la dernière annonce la naissance de l'enfant, et le début d'une nouvelle suite de découvertes à faire avec lui. Ce livre s'adresse directement à l'enfant par la voix de sa mère, qui lui transmet des savoirs sur les plantes et les animaux tout en lui rappelant le lien qui les unit. Construit sur une suite d'opposition avant/après, le livre instaure un état d'attente poétique qui crée une douce perception du temps qui passe.

  • Quel est ce fruit ? Les Trois Gibbons et la chanson du colibri Jusqu'en haut Au pied d'un arbre, Coati cherche des fruits. Soudain, Ocelot lui tombe sur le dos. Mais si Ocelot est tombé, c'est parce qu'Ibis l'a fait glisser de sa branche. Et si Ibis l'a fait glisser, c'est parce que Tamandua l'a poussé. Et si Tamandua l'a poussé, c'est que...

    Il n'y a plus qu'à remonter jusqu'en haut, jusqu'à la canopée, pour trouver le coupable ! Toutes ces chutes nous amènent à celle de notre histoire, drôle et tendre.

    Dans ce nouveau livre, Émilie Vast explore, du bas à la cime, une suite d'arbres où les animaux vivent ensemble en harmonie - ou presque ! On y apprend à compter et à nommer les animaux amazoniens qui s'accumulent de branche en branche.

  • Abeille fait des allers-retours, de la ruche aux fleurs, des fleurs à la ruche. En passant, elle observe la drôle de chose en fil que tisse l'araignée épeire et distraite, finit par y rester piégée ! Commence alors un long dialogue entre les deux travailleuses. L'une élabore seule et patiemment sa toile, tandis que l'autre travaille pour la ruche entière. Elles finissent par admettre que l'une et l'autre sont dignes d'admiration. Pourquoi alors cet étrange animal qu'on appelle être humain s'obstine til à ne rien comprendre !
    Cette fable animalière donne à tous l'occasion de mieux connaître les insectes, de comparer différentes formes de création et de replacer l'être humain dans la nature.

  • De l'abeille aimant l'ancolie au zygoptère zigzaguant entre les zinnias, en passant par le lérot lambinant dans le lierre, Émilie Vast décline les vingt-six lettres de l'alphabet et crée un petit précis de botanique et de zoologie. Alliant à chaque lettre un animal, un verbe et un végétal, Émilie Vast joue avec le vocabulaire pour raconter des saynètes naturelles. Inspirée par les arts graphiques du passé, amoureuse de la nature, elle met en scène plantes et animaux stylisés mais particulièrement fidèles à la réalité.

  • Le secret

    Emilie Vast

    Émilie Vast, très inspirée par l'attente de la naissance, un moment aussi mystérieux que la naissance elle-même, a bâti un très joli récit qui rebondit de page en page. Sur les pages de droite, des animaux dans des décors de plantes et de fruits, comme de petites enluminures, semblent tourmentés par ce secret. Pages de gauche, les mêmes animaux, dessinés en grands aplats de couleur, partagent le secret dans des mises en pages dynamiques créées par la morphologie de chacun. Ces plans rapprochés semblent les projeter vers le lecteur lorsqu'ils choisissent de se confi er, créant une intimité avec eux et donnant une grande force au récit.

  • Chamour

    Emilie Vast

    « Chamour, je l'ai vue naître et tout de suite, je l'ai aimée... » Puis Chamour a grandi, aux côtés de sa maîtresse, avec ses petites habitudes de chat, bonnes ou mauvaises, sa manière bien à elle de se mouvoir et de se comporter.
    Chamour est partie, sa courte et jolie vie était terminée.
    Émilie Vast rend hommage dans ce petit livre sensible à son chat, qui l'a accompagnée pendant des années avant de disparaître, laissant derrière elle un souvenir qui se traduit ici en mots et en images.
    Un témoignage touchant sur la perte et un message d'apaisement face à la disparition de ceux que l'on aime.

  • A la fois petit traité de botanique et livre d'images, voici un nouvel herbier consacré cette fois aux plantes des bois. Sur le même modèle que le précédent herbier, les dix-huit planches illustrés reproduisent ici le fraisier, l'ail des ours, l'ortie ou le lierre... Le trait fin et délicat d'Emilie Vast se prête parfaitement à l'exercice de découpe des feuilles, des fleurs et des fruits.

  • Cet herbier est consacré aux plantes qui puisent la force de s'insinuer dans notre espace urbain, présentes entre les joints des caniveaux et des trottoirs, dans les fissures des murs, aux pieds des arbres de ville, dans les pelouses des parcs et espaces verts, le long des grillages, sur les toits... Ces plantes rudérales (spontanées) peuvent aussi bien être arbustes que rampantes, florales que graminées, et bien qu'elles ne semblent pas vivre dans un milieu favorable, chacune possède bien souvent tout autant que leurs cousines des bois, une histoire, une mythologie et/ou une utilité. Comme dans les précédents herbiers, on y retrouvera 18 espèces dont le Buddleia, le Lierre, l'Orge des rats, le Pissenlit, le Sureau noir et le Trèfle rampant, etc.

  • Neige vit dans le froid et dans le gris de l'hiver. Un lundi, Neige fait une étonnante découverte, une vive baie rouge. Puis mardi, c'est une éclatante baie orange, mercredi, une jaune, puis une verte, etc. et ainsi Neige découvre les couleurs de l'arc-en-ciel... que pourra-t-elle en faire ?
    Un très beau travail graphique pour tout-petits : une découverte des couleurs de l'arc-en-ciel qui apparaissent les unes après les autres, pour finalement s'additionner dans un tableau final. Neige est le pendant d'Océan, l'histoire d'un petit hippocampe qui découvre les couleurs dans la nuit des profondeurs de la mer. Les deux ouvrages sont complémentaires et permettent à l'enfant de jouer avec les contrastes blanc / noir, jour / nuit, et terre / eau.

  • Un livre sans paroles, comme une ronde muette autour d'un arbre, tout au long des saisons : les oiseaux y nichent au printemps, tandis que les cerfs ornent leurs bois de ses fleurs, les écureuils dégustent ses fruits en été, les oiseaux y apprennent à voler tandis que le vent d'automne arrive... on peut accompagner ces animaux autour de l'arbre en suivant leurs empreintes, et en avançant dans le livre grâce à des trous dans les pages. Une exploration délicate et délicieuse de la nature en trois couleurs.

  • L'herbier

    Emilie Vast

    • Memo
    • 25 Septembre 2009

    A la fois petit traité de botanique et livre d'images, voici un herbier qui met en regard la branche de l'arbre ornée de ses fleurs et fruits, avec la découpe très épurée de sa feuille.
    Le naturaliste en herbe pourra y apposer sa collecte. Mythologie, anecdotes et fonctions de ces dix-huit Feuillus d'Europe sont également évoquées dans cet objet poétique à usage pratique.

  • Océan vit dans le silence, et dans le noir des océans. Un lundi, Océan fait une étonnante découverte, une belle perle rouge. Puis mardi, c'est une éclatante perle orange, mercredi, une lumineuse jaune, puis une verte, etc. et ainsi Océan découvre les couleurs de l'arc-en-ciel... que pourra-t-il en faire ? Un très beau travail graphique pour tout-petits :
    Une découverte des couleurs de l'arc-en-ciel qui apparaissent les unes après les autres, pour finalement s'additionner dans un tableau final. Océan est le pendant de Neige, l'histoire d'une tourterelle qui découvre les couleurs dans la blancheur de la neige. Les deux ouvrages sont complémentaires et permettent à l'enfant de jouer avec les contrastes blanc / noir, jour / nuit, et terre / eau.

  • « Un jour,il y a très très très très longtemps, le papa du papa du papa du papa du papa du papa, vit naître le papa du papa du papa du papa du papa. » Ainsi commence cette longue histoire, qui de génération en génération, de papa en papa se rapproche de nous. Les poupées russes de plus en plus petites se déploient, chacune décorée d'animaux et de fleurs, chacune d'une couleur différente. Il y à très très très longtemps, il y a longtemps, il n'y a pas longtemps. et nous voilà !
    Au papa répondent les maman, dans un livre jumeau.

  • Petit a petit

    Emilie Vast

    Petit à petit, en partant du plus petit, en rang deux par deux, les animaux se suivent sur le pont du navire tandis que l'eau monte peu à peu. L'histoire est bien connue.
    Émilie Vast nous la raconte encore une fois, avec ses animaux qui parlent de l'imprudence des hommes pendant la montée des eaux. Une fable moderne sur les modifications climatiques.
    Du même auteur : L'herbier, L'herbier petite flore des bois d'Europe, L'herbier des villes, Neige, le blanc et les couleurs, Océan, le noir et les couleurs, Il était un arbre.

  • Couac

    Emilie Vast

    Après avoir brisé la coquille de son oeuf, le caneton qui n'est pas encore le Vilain petit canard découvre le monde qui l'entoure et le regard des autres. Puisque les canards le rejettent, il part en quête d'une autre terre d'accueil. Sur son chemin, il fera plusieurs rencontres : aigles, pingouins, pélicans,... jusqu'au jour où il découvrira qui il est vraiment. Ce livre raconte les premiers pas dans l'existence, l'étonnement, la maladresse des débuts, puis l'apprentissage et la confi ance en soi, en se mettant à la portée des tout-petits, notamment par les cheminements graphiques en pointillés qui permettent de suivre l'histoire du doigt. Couac est l'adaptation en livre d'un spectacle pour les tout petits, créé par Angélique Briant, et dont Émilie Vast a créé l'univers graphique.

  • Émilie Vast trace une route singulière parmi les illustrateurs utilisant l'ordinateur. Elle a convaincu par la qualité de son dessin, l'utilisation de l'espace de la page, et la beauté de ses végétaux ou animaux. Ces animaux sont souvent messagers de sensations ou sagesses qui manquent parfois aux humains. Émilie Vast nous livre ici un album en musique. Colombine veut attirer l'attention d'un Pierrot. De page en page et d'oiseau en oiseau, elle apprend une note de chacun. Enfi n, les prenant toutes, elle y ajoute les paroles d'un chant d'amour qui séduira son Pierrot. L'apprentissage de la gamme, toujours un exercice amusant, est ici accompagné des illustrations d'Émilie, et associé à un air bien connu, pour joindre l'utile à l'agréable.
    />

  • « Un jour,il y a très très très très longtemps, la maman de la maman de la maman de la maman de la maman de ma maman, donna naissance à la maman de la maman de la maman de la maman de ma maman. » Ainsi commence cette longue histoire, qui de génération en génération, de maman en maman se rapproche de nous. Les poupées russes de plus en plus petites se déploient, chacune décorée d'animaux et de fleurs, chacune d'une couleur différente. Il y à très très très longtemps, il y a longtemps, il n'y a pas longtemps. et nous voilà !

empty