Hélène Rajcak

  • C'est notamment en étudiant les fossiles que les paléontologues reconstituent les débuts de la vie animale sur Terre. Ils ont ainsi pu construire une représentation des tout premiers animaux puis, au fur et à mesure des découvertes, établir les liens qui les ont fait se succéder au fil de l'évolution. Ce magnifique album documentaire fait ainsi revivre l'hallucigenia, créature sans queue ni tête, le tiktaalik, un poisson marcheur, le plésiosaure, un paisible dragon de mer, et beaucoup d'autres créatures incroyables... sans oublier le célèbre diplodocus !

  • Portraits et légendes des espèces disparues, d'un continent à l'autre : du dodo au tratratratra, du bison au glyptodon, ce livre évoque des anecdotes passionnantes sous forme de bande dessinée et décrit l'animal à la manière d'une planche naturaliste.

  • Un pop-up original devenu un classique du documentaire Milan !

    Ce pop-up spectaculaire renferme une foule d'informations sur les milieux naturels et les animaux. Avec ses 6 dioramas richement illustrés, voici un ouvrage dont l'esthétique et la qualité des animations séduiront aussi bien les bibliophiles que les fans de pop-up, des plus jeunes aux plus âgés !

  • Croyons-nous encore aux animaux imaginaires ? Parmi les plus célèbres, la licorne, le griffon, le jackalope ou le dragon chinois.
    Depuis l'antiquité, ces créatures légendaires ont nourri le folklore des civilisations des cinq continents. Mais au cours du XXe siècle, ces croyances ont été écartées par la science et relèvent aujourd'hui de la pure fantaisie.
    Justement, Histoires naturelles des animaux imaginaires invite à redécouvrir ce bestiaire extraordinaire. À partir d'un classement du règne fabuleux des animaux, ce livre présente plus de soixante-dix créatures à travers des anecdotes, des descriptions morphologiques ou comportementales et recrée leur légende.
    Une exploration riche et passionnante des contrées lointaines, qui mêle planches naturalistes, schémas scientifiques et frises narratives humoristiques, s'amusant de la rencontre entre la science et le mythe. Puisées dans des récits littéraires ou historiques, certaines légendes sont également enrichies par l'interprétation et l'invention des auteurs. Comme une incitation à faire revivre cette zoologie fantastique dans notre imagination, pour jouer avec plaisir au jeu de la croyance au merveilleux.

  • Voici l'histoire d'un savant, très très savant, qui entreprend d'approfondir ses connaissances du redoutable Panthera Tigris. Pour cela une expédition dans la jungle s'impose, accompagné d'un guide autochtone notre érudit va faire une expérience redoutable de la réalité qui parfois remet à plat toutes les connaissances théoriques. Le savant ne va ainsi écouter que son savoir encyclopédique, oubliant d'écouter les conseils préventifs de son guide visiblement mieux renseigné. En présence de la bête féroce tout va effectivement se compliquer ... Les illustrations d'Hélène Rajcak pour une part très inspirées des gravures didactiques contribuent à ce jeu entre le savoir et la réalité, jusqu'à ce que le fauve fasse lui-même voler tous les cadres conventionnels dans lesquels le savant et le récit l'avait soigneusement rangé.

  • Ils sont si petits qu'on ne peut les voir à l'oeil nu. Ils peuplent notre environnement, jusque dans les draps de notre lit ! Ce n'est qu'à l'aide d'un microscope que l'on peut s'en faire une idée. Ce livre zoome sur le monde mystérieux et très peu connu des unicellulaires, protozoaires ou paramécies. Un bel album à rabats, à regarder à l'oeil nu !

  • Dans le monde entier, de grands rassemblements ont lieu chaque année, occasions de se déguiser et de se retrouver pour chanter, danser et faire la fête. Les auteurs ont imaginé un long défilé multicolore, où des abeilles, fourmis, papillons, coccinelles et autres insectes, mettent en scène ces traditions - carnavals de Venise et de Rio, parade des géants dans le Nord, Mardi Gras à la Nouvelle Orléans, défilé du nouvel an chinois, etc. Si la part belle est laissée à l'image et à la fantaisie, de courts textes explicatifs rassemblés sur une page aideront l'enfant à reconnaître chaque carnaval.

  • Je devine la petite fille en elle, qui retient son éclat de rire, se contente d'un sourire éclatant ; je perçois l'adolescente, rayonnante mais réservée ; je vois la vieille dame, heureuse, apaisée, mais secrète. Toutes ces femmes en elle. sauf celle que j'ai connue, moi, enfant, adolescent. Celle-là aussi s'est perdue en chemin, et j'en suis tout désorienté. Maman, ma maman, mais où es-tu passée ?

    Au seuil de sa vie, une vieille dame revient vivre chez son grand fils.
    Elle s'échappe un peu plus chaque jour de la réalité, se passionne pour les rubans et les boutons, paisiblement, son esprit s'égare.
    Lui n'est pas totalement sorti de l'enfance et construit sa vie entre une soeur imaginaire, la vivacité des souvenirs, une liaison avec une femme mariée...

    A la croisée de ces temps contraires, Isabelle Minière construit une parabole drôle et émouvante sur l'amour filial, la sénilité, la vieillesse. La douceur de l'humanité.

    Les gouaches d'Hélène Rajcak effleurent le texte avec subtilité. Couleurs, rythmes ou figures évoquent la fragilité de la construction humaine, soulignent les sinuosités de la mémoire.

  • Bienvenue au PLUS GRAND PETIT CIRQUE du monde ! Seize artistes exceptionnels pour dix numéros à couper le souffle, parmi lesquels : Béatrix la puce-canon, Céleste funambule sur fil à couper le beurre, Lili la dompteuse d'araignées, Shakunti la puce fakir ensorceleuse de lacet ou encore les soeurs Siphonoff, trapézistes de poche qui défient les lois de la gravité.

  • La nuit... Tout un monde d'une richesse et d'une variété inépuisable, que l'on peut s'amuser à parcourir dans toutes ses composantes, comme le fait cet album attachant qui débute au crépuscule et s'achève au petit matin, juste avant que le soleil ne commence à poindre...

  • La lune, lasse d'aller nue, demande à sa mère, la Voie Lactée, de la vêtir. Les étoiles lui confectionnent une robe étincelante. La lune est ravie, mais, au bout de quelques jours, elle se sent oppressée dans sa robe, qui finit par se déchirer. La même chose se reproduit trois fois. La lune demande à sa mère une vaste tunique noire, mais elle y disparaît, devenue un mince croissant argenté. Grâce à sa mère, qui l'accompagne avec patience et pudeur, et finit par l'habiller de lumière, la lune acceptera sa nature changeante et ses étranges métamorphoses.

  • À travers cette magnifique histoire d'amour dont il serait dommage de dévoiler le dénouement, Marie Sellier nous fait faire un bond en arrière au coeur de l'Égypte ancienne.
    Le monologue intérieur de Raya, le grand embaumeur égyptien, les promenades au bord du Nil, les odeurs des encens et des onguents, les rituels de préparation des corps nous plongent dans l'ambiance onirique de cette civilisation qui n'avait pas peur de la mort. Celle-ci n'est en réalité pour les Égyptiens qu'un simple passage vers une nouvelle vie dans le monde de l'au-delà... Cet album très poétique et empreint de sagesse est illustré de manière originale grâce à un travail minutieux de collage et de peinture, mais aussi par de magnifiques photos, témoins de cette culture antique qui a fasciné le monde, avec ses momies et la beauté de ses tombeaux, de ses
    sarcophages et ses richesses. Une très belle approche littéraire et artistique de l'Égypte !

  • Les chimères, créatures mythologiques hybrides, intriguent et fascinent. Ce cahier explore les associations qui les composent, et va même plus loin : à partir d'un poème qui fait le portrait d'une chimère, l'enfant doit retrouver ses attributs afin de la réaliser sur la page d'en face. Pour l'aider, une planche comporte différentes parties du corps (têtes, troncs, pattes, queues, ailes...) à choisir et à assembler pour créer une toute nouvelle chimère. Les contraintes de l'écriture oulipienne sont ici transposées dans la construction d'images : les chimères sont classées en cinq grandes familles, comme les sans-dessus-dessous ou les redondondants, chacune caractérisée par un type de contrainte. Les parties des corps sont extraites de gravures anciennes offrant aux créatures réalisées, l'octopuceron, le monoguibole ou le mammouton, une dimension naturaliste.
    Un cahier d'activités unique en son genre, beau, créatif et intelligent !

empty