Lionel Blaisse

  • L'agence Majorelle est spécialisée dans les aménagements de bureaux. Au service de sociétés emblématiques telles qu'Alcatel, IBM ou Oracle, elle s'attache depuis plus de vingt ans à « changer les lieux pour changer l'entreprise » dans des immeubles remarquables. Accompagnant les bouleversements technologiques du XXIe siècle, Majorelle apporte des solutions novatrices et s'investit pour faire du projet d'aménagement et de transfert de siège une réussite pour tous.

    À l'occasion du 25e anniversaire de l'agence, le livre Majorelle, un nouvel art de vivre au bureau présente une quinzaine de réalisations et projets d'aménagement, tous illustrés de photographies et de plans, parmi lesquels figurent :
    - la tour First aussi appelée tour CB31 occupée par Ernst & Young et Euler Hermes à Paris La Défense, - le Technocentre Renault à Guyancourt, - la tour CMA CGM à Marseille.

  • A Marseille, au pied du Parc national des Calanques, dans le quartier de la Soude, 62 logements en accession à implanter sur un domaine arboré et devant composer avec une bastide du XVIIIe siècle. Dans ce programme du quotidien, Jean-Baptiste Pietri, "rationaliste romantique", fuit la mimesis et préfère recourir à la blancheur radicale, aux lignes horizontales des balustrades qui renvoient à l'architecture navale et à la lumière de la Méditerranée.

  • Taa Nouv.

  • Construire son reve Nouv.

    Construire son reve

    Lionel Blaisse

    • Pc
    • 7 Octobre 2021

    Habiter une maison individuelle incarne le rêve de 84 % des Français et 56 % l'ont déjà réalisé ! La faire construire en serait le nec plus ultra. Les membres de la Fédération Française des Constructeurs de Maisons Individuelles s'engagent à accompagner chacun de ces futurs propriétaires afin d'éviter que leur rêve ne tourne au cauchemar. Depuis plusieurs décennies déjà, ces professionnels ont fait tomber tous les préjugés dont on a trop souvent affublé cette typologie d'habitat. Généreusement illustré et commenté, cet ouvrage remet en perspective toutes ses vertus au regard du vivre ensemble, de l'investissement personnel et patrimonial, de la qualité d'usage ou encore de l'écologie. Les contraintes imposées par la récente pandémie confirment - s'il était encore besoin de le démontrer - la valeur (de) refuge que constitue la construction d'une maison individuelle.

  • L'agence Majorelle est spécialisée dans les aménagements de bureaux. Au service de sociétés emblématiques telles qu'Alcatel, IBM ou Oracle, elle s'attache depuis plus de vingt ans à « changer les lieux pour changer l'entreprise » dans des immeubles remarquables.
    Accompagnant les bouleversements technologiques du XXIe siècle, Majorelle apporte des solutions novatrices et s'investit pour faire du projet d'aménagement et de transfert de siège une réussite pour tous.
    À l'occasion du 25e anniversaire de l'agence, le livre Majorelle, un nouvel art de vivre au bureau présente une quinzaine de réalisations et projets d'aménagement, tous illustrés de photographies et de plans, parmi lesquels figurent :
    - la tour First aussi appelée tour CB31 occupée par Ernst & Young et Euler Hermes à Paris La Défense, - le Technocentre Renault à Guyancourt, - la tour CMA CGM à Marseille.

  • Le lieu.
    Rénové et agrandi par Manuelle Gautrand, le musée d'Art moderne et d'Art contemporain de Villeneuve-d'Ascq donne aujourd'hui naissance au LaM de Lille métropole. Cet édifice a ceci de singulier qu'il réunit deux bâtiments, l'oeuvre de Roland Simounet (1983) classée à l'inventaire en 2000 et son adjonction dédiée à une donation d'art brut, dans un parc de sculptures aménagé par les paysagistes de l'agence AWP.
    Pour la première fois, l'art moderne, l'art contemporain et l'art brut dialoguent ensemble, à l'instar des deux bâtiments qui s'apostrophent avec respect. L'Esprit du Lieu - Architecture Collection dirigée par Michèle Leloup. Cette collection a pour volonté de sélectionner les bâtiments pertinents qui honorent l'architecture contemporaine. Retracer les étapes majeures de leur édification, c'est raconter la genèse des nouveaux espaces.

  • Dans la continuité du tome I (2005), le critique Lionel Blaisse décrypte la qualité des travaux et la diversité des réalisations qui font de l'agence d'architecture Anthony Béchu l'une des plus actives et originales en France. Généraliste, elle aborde tous les types de programmes, à l'échelle nationale et internationale, et confirme son implantation en Chine avec le récent projet de la ville nouvelle de Mentougou près de Pékin et la création d'un cabinet à Doha avec l'architecte des monuments historiques Alain-Charles Perrot. L'ouvrage présentera les projets emblématiques mis en oeuvre par l'agence depuis 2005 parmi lesquels :
    - Hôtel, Roissy (ZAC Sud), livré en 2007.
    - Tour D2, La Défense, Paris, livrée en 2008 (La Défense 2015).
    - Immeuble de bureaux Le Spallis, Saint-Denis (ZAC Pleyel), livré en 2009.
    - Tour Biogée, Monaco, livraison en 2010.
    - Écoquartier secteur Vauban-Kehl, Strasbourg, livré en 2011.
    - Îlot des Coteaux, Chaville, livré en 2011.

  • Le site Cambon Capucines Vendôme se situe entre la Place Vendôme, la rue des Capucines et la rue Cambon à Paris. Cette vaste opération de prestige comprend la réhabilitation par l'agence de l'architecte Anthony Béchu de 4 bâtiments de 60.000 m2 (indépendants ou communicants) dont 3 hôtels particuliers classés ou inscrits à l'inventaire des Monuments historiques : l'Hôtel d'Evreux XVIIIème siècle - 1707), l'Hôtel de Castanier (XVIIIème siècle - 1726) et l' Hôtel des Vieux (XVIIIème siècle - 1726) mais également des lieux remarquables tels que les anciennes salles des guichets du Crédit Foncier et des salons classés. Ce chantier s'est divisé en deux phases :
    _ mai 2008 livraison du 1er bâtiment _ 1er trimestre 2009 livraison des trois autres bâtiments Ce nouvel ensemble architectural accueille des restaurants, des bureaux, un Night Club, un auditorium...
    L'ouvrage présentera le concept du projet, la richesse de sa programmation et les savoir-faire mis en oeuvre par les différents intervenants.

  • Après des études à l'Ecole spéciale des travaux publics puis aux Beaux-Arts dans l'atelier d'Auguste Perret entrecoupées par son engagement dans la Résistance , Antony Béchu met à profit sa double casquette d'ingénieur et d'architecte pour dessiner des ponts en Amérique du Sud, pour prendre part activement à la reconstruction de son pays, à l'opération Million et construire tant dans l'Hexagone qu'en Afrique occidentale et en Algérie où la guerre croise une nouvelle fois son chemin.
    Professionnel militant, il s'enrôle avec conviction auprès de la Confédération des Travailleurs Intellectuels, auxquels il obtient la sécurité sociale, et du Syndicat de l'Architecture, réforme la Mutuelle des Architectes Français et siège au Conseil National de l'Ordre des Architectes avant de clôre sa carrière à l'Académie d'Architecture.
    Homme de foi, son oecuménisme lui vaut d'être désigné juif d'honneur.
    L'Histoire, son métier, ses voyages, sa famille et ses amitiés ont forgé un personnage aux vies et visages multiples auquel rend hommage, deux ans après sa mort, un de ses pairs architectes, son fils Anthony Béchu.

  • Taoufik el Oufir

    Lionel Blaisse

    • Norma
    • 10 Décembre 2009

    Citoyen d'un Royaume au riche patrimoine culturel et architecte formé à l'Ecole spéciale d'architecture de Paris, Taoufik El Oufir a choisi d'être un acteur du renouveau de son pays natal, le Maroc. Depuis vingt-quatre ans, il y creuse, en militant obstiné, un sillon respectueux de l'héritage national pour y semer des architectures contemporaines qui ont l'art de s'inscrire, tout en les requalifiant, dans les sites où il intervient avec autant de modestie que d'ambition, celle de construire le Maroc de demain. Passionné de savoirs artisanaux et de technologies, glissant habilement à chaque projet son curseur créatif de la vision prospective au détail le plus infime, satisfaisant avec la même rigueur le client particulier et le commanditaire institutionnel, cet architecte contextuel a su séduire plusieurs prestigieux confrères internationaux qui oeuvrent à ses côtés sur des projets d'envergure. Son talent aspire désormais à pouvoir s'exprimer bien au-delà des frontières chérifiennes, à commencer par l'Europe ! Cette monographie de Taoufik El Oufir, architecte de convictions, revient sur près d'un quart de siècle d'exercice en décryptant une quarantaine de réalisations emblématiques. Mais elle se veut surtout un plaidoyer en faveur du développement au Maroc d'une architecture engagée et innovante - tant auprès des professionnels, actuels et futurs, que de tous ses habitants - pour faire de chacun un adepte de la contemporanéité et de l'urbanité indispensables à la construction d'un monde meilleur !

  • Si tout bâtiment emblématique se retrouve sous les feux des projecteurs des médias lors de son inauguration, il est plus rare qu'il suscite encore leur intérêt a posteriori. Pourtant, l'architecture est par essence durable ! A l'occasion du dixième anniversaire du Parlement européen de Strasbourg, ses auteurs, l'agence Architecture Studio, souhaitent ici revenir sur la destinée architecturale, urbaine, paysagère, régionale, sociale et politique de cette prestigieuse institution internationale qui accueille en session 785 députés européens.

  • Sous la plume de Lionel Blaisse, l'ouvrage propose une analyse méthodologique de l'ensemble de l'oeuvre d'Antony Emmanuel Béchu au regard de grands principes d'urbanité. Opérations d'envergure d'architecture et d'urbanisme -quartiers Madeleine et Opéra ; réalisations de centres d'affaires et de sièges sociaux pour Chanel, Dassault Aviation, L'Indépendant du Midi ; constructions de logements collectifs et de maisons individuelles ; rénovations de monuments historiques ou d'institutions culturelles telles que l'Olympia et le Cirque d'Hiver ; grands projets réalisés en Chine et au Vietnam... sont ici réunis soulignant la diversité, l'éclectisme et l'audace de l'oeuvre d'Antony Béchu.

  • Plutôt que d'imposer une marque de fabrique, l'Agence d'architecture Anthony Bechu assume un caractère généraliste et s'investit sur des programmes très variés, à l'échelle internationale : Chine, Mongolie, Russie, Irak, Inde, Europe... Projets et réalisation révèlent une volonté d'adaptation intime aux lieux et aux usages, dans une démarche durable, profondément inspirée par la pensée fractale. À la lumière de cette réflexion, l'ouvrage explore les dernières réalisations et projets architecturaux de l'agence Anthony Béchu et dessine les contours d'une architecture tournée vers la recherche d'une réconciliation entre urbanité et nature, incarnée par le modèle de la ville idéale.
    L'ouvrage présentera les projets emblématiques les plus récents mis en oeuvre par l'agence depuis 2005 et jusqu'à 2025, parmi lesquels :
    - la tour D2, La Défense, Paris, 2014 ;
    - l'Hôtel-Dieu, Marseille, 2013 ;
    - l'éco-quartier secteur Vauban-Kehl, Strasbourg, 2011 ;
    - la ville nouvelle de Skolkovo, Russie, 2011, lauréat du concours ;
    - l'immeuble de bureaux Le Spallis, Saint-Denis (ZAC Pleyel), 2009 ;
    - l'aménagement urbain du sud de Pingyao, Chine, 2008.

  • L'oeuvre foisonnante de PIERRE GUARICHE (1926-1995) accompagne les Trente Glorieuses, comme les grands changements administratifs et sociétaux des années 1980.
    Formé par Marcel Gascoin, Guariche débute en 1950 comme décorateur-créateur d'ensembles indépendant. Il conçoit pendant plus de dix ans un mobilier adapté aux logements de la reconstruction et à la production sérielle, s'appuyant sur des éditeurs novateurs, tels qu'Airborne, la galerie MAI, Steiner, Les Huchers-Minvielle puis Meurop, ou encore Pierre Disderot pour les luminaires. Revisitant les formes utiles à l'aune de nouveaux matériaux, il fonde en 1954 l'Atelier de recherche plastique (ARP) avec Michel Mortier et Joseph- André Motte, premier collectif français de créateurs, qui durera trois ans.
    À partir des années 1960, il privilégie l'architecture intérieure, où sa maîtrise de l'espace, des matières et de leur mise en oeuvre l'impose sur de nombreux de projets. Proche de l'ancien ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme Eugène Claudius-Petit, il participe au chantier de Firminy aux côtés de Le Corbusier. Devançant Charlotte Perriand aux Arcs et Marcel Breuer à Flaine, il collabore avec l'architecte Michel Bezançon à la création de La Plagne, première station de sports d'hiver intégrée française. Avec Jean Dubuisson, il concourt à la transposition balnéaire du concept de résidence-hôtel à Bandol. Sollicité pour de nombreux grands chantiers de l'État, il aménage la préfecture et le conseil général de l'Essonne à Évry et le tribunal de grande instance de Créteil.
    S'appuyant sur des archives inédites, cet ouvrage revient sur un parcours riche de plus de 200 aménagements, presque autant de meubles et une série de luminaires remarquables, aujourd'hui réédités par Sammode, qui mettent en lumière la modernité et l'élégance intemporelle de ce créateur remarquable.

  • Implanté dans le 14e arrondissement de Paris, le centre-bus de Montrouge, où la RATP parque et entretient plus de 200 bus, entre dans un processus de rénovation complète. Sur ce site industriel d'une emprise de 1,7 hectare à l'ouest de la cité universitaire, sont développés trois projets signés par les trois bureaux d'architectes.
    Chaque projet révèle et porte à son paroxysme les différentes potentialités de ce site, à la lisière entre des univers très différents. Cette attitude d'attente, d'écoute, a permis aux architectes, non de concevoir un grand bâtiment homogène qui aurait risqué d'être écrasant, mais de fabriquer de la ville. Une ville qui, si elle possède des spécificités - Paris n'est pas New York, ni Rome - ne se réduit jamais à une seule vérité. Elle contient de multiples mondes parallèles savamment enchevêtrés qui entretiennent entre eux une infinité de correspondances.

  • Le lycée Pierre Mendès-France, agence C+D Architecture, L'agence C+D Architecture, créée en 1995 par Nicolas Crégut et Laurent Duport, a terminé pour la rentrée 2009 le nouveau lycée professionnel Pierre-Mendès-France à Montpellier. Sa façade monumentale, aux lignes précises, telle un prisme de béton blanc se détache sur un fond de vignes et de vergers. Sept bâtiments parallèles en béton blanc structurent l'ensemble du lycée, de part et d'autre d'un vaste patio planté. Dans un souci environnemental, les éléments naturels que sont le vent, le soleil et la pluie sont constitutifs du projet. Les vents dominants sont utilisés pour assurer une bonne ventilation, les larges fenêtres laissent pénétrer la lumière et la chaleur solaire et des bassins végétalisés retiennent les eaux de pluie.

empty