• Comment se déroule le repas à l'italienne ?
    Quelle est la véritable histoire de la pizza ?
    Léonard de Vinci était-il végétarien ?
    Les gnocchis se dégustent-ils aussi en dessert ?
    Quelles sont les 35 façons de commander un café italien ?
    En abordant près de 350 sujets, 100 recettes iconiques, tous les produits emblématiques de la gastronomie italienne, des portraits de personnages illustres, des centaines de cartes, tableaux, adresses, tours de main, anecdotes croustillantes... Gaudry & ses amis proposent une encyclopédie désordonnée dans laquelle se plonger ou simplement picorer pour savourer l'Italie du Nord au Sud ! Dans un inventaire décalé, plein d'humour, foisonnant d'illustrations, ce sont tous les savoirs et les saveurs du formidable patrimoine gastronomique de nos voisins italiens qu'ils nous invitent à découvrir.

  • Trois jeunes soeurs ayant fui l'Iran au moment de la révolution trouvent refuge dans un petit village d'Irlande pluvieux et replié sur lui-même. Elles y ouvrent le Babylon Café et bientôt les effluves ensorcelants de la cardamome et de la nigelle, des amandes grillées et du miel chaud bouleversent la tranquillité de Ballinacroagh. Les habitants ne les accueillent pas à bras ouverts, loin s'en faut. Mais la cuisine persane des trois soeurs, délicate et parfumée, fait germer d'étranges graines chez ceux qui la goûtent. Les délicieux rouleaux de dolmas à l'aneth et les baklavas fondant sur la langue, arrosés d'un thé doré infusant dans son samovar en cuivre, font fleurir leurs rêves et leur donnent envie de transformer leur vie.Marsha Mehran s'est inspirée de sa propre histoire familiale pour composer ce roman chaleureux et sensuel où la cuisine joue le plus beau rôle. S'y mêlent le garm et le sard, le chaud et le froid, tristesse et gaieté, en une alchimie à l'arôme envoûtant d'eau de rose et de cannelle.Et pour que chacun puisse expérimenter la magie de la cuisine persane, une recette accompagne chaque chapitre du livre.

  • Desserts du Moyen-Orient : gourmandises, crèmes et pâtisseries Nouv.

    Un recueil de douceurs authentiques et délicieuses du Moyen-Orient, par l'une des cuisinières les plus appréciées de cette région.

    Que vous commenciez ou terminiez la journée par un mets sucré ou en grignotiez à toute heure, vous trouverez l'inspiration dans Desserts du Moyen-Orient, le dernier livre de cuisine familiale de Salma Hage. La grande diversité de cultures, d'ingrédients et d'influences du Moyen-Orient se reflète dans la gamme de recettes proposées :
    Biscuits aux épices, crêpes fourrées, pâtes aromatisées, délicieux gâteaux... Toutes simples à réaliser et à base d'épices faciles à trouver, elles offrent des combinaisons de goûts savoureuses qui vous feront voyager.

  • Un recueil inédit de recettes contemporaines et originales venues des quatre coins du monde arabe, par la célèbre auteure Reem Kassis.

    Avec Arabesque, Reem Kassis s'empare de la cuisine traditionnelle arabe pour mieux la réinterpréter. Dans son style très personnel, elle nous invite à la table du monde arabe d'aujourd'hui, à travers une mosaïque d'histoires et de 130 recettes, aussi délicieuses que faciles à faire à la maison, que ce soient des salades toutes simples, des plats savoureux ou des desserts parfumés. Chaque chapitre met à l'honneur un ingrédient emblématique de la cuisine arabe à travers des recettes remises au goût du jour, accompagnées de leurs histoires et de sublimes photographies.

  • Dans Ce n'est pas un hasard (P.O.L 2011), écrit dans le contrecoup de la triple catastrophe de Fukushima, Ryoko Sekiguchi abordait la question de la « veille de la catastrophe ». En arrivant à Beyrouth en 2018, elle ne pouvait pas se douter que cette ville était à son tour menacée par des drames imminents, la révolte anti-corruption en février 2020 et la terrible explosion du port de Beyrouth en août. Durant sa résidence d'un mois et demi, 961 heures précisément, elle avait prévu de faire le portrait de la ville à travers les gestes des cuisiniers et les histoires de cuisine partagées par les Beyrouthins. Ce projet d'écriture a été en partie bouleversé. Le livre est saisi alors dans la nostalgie d'un Beyrouth d'avant les catastrophes. Ce devait être un livre de cuisine savoureux, rempli de la joie du partage. L'idée était forte : dans une société multiethnique et multiconfessionnelle, une étrangère peut voir s'ouvrir à elle plus de portes qu'aux habitants. Chacun lui livre ses récits les plus intimes. Mais l'autrice comprend alors que le livre s'est écrit dans un avant-drame. La ville qu'elle explore devient « la ville d'avant l'explosion du 4 août 2020 ».
    Japonaise vivant entre la France et le Japon, Ryoko Sekiguchi est familière des moeurs « orientales ». Elle mène une réflexion sur ces « deux Orients » que sont le Liban et le Japon, et les autres Orients qu'elle a connus, comme l'Iran ou la Syrie.
    Celle qui avait, dans Nagori (P.O.L 2018), su réunir divers thèmes sous l'angle du passage des saisons, pousse encore plus loin le défi. A travers le prisme de la cuisine, elle traite ici des questions de transmission, de mythe, de tradition, des symboles culinaires, mais aussi de la mémoire, des catastrophes, des non-dits, de la grande famine libanaise, de la fracture sociale, ou encore de l'immigration. En s'appuyant sur le cas libanais, elle met en lumière le sort des « intouchables » (burakumin) au Japon, grand tabou que les Japonais n'ont pas encore levé à ce jour.
    Le livre est composé de 321 micro-chapitres qui tous font écho d'une certaine façon à une recette de cuisine, un plat, une saveur.

  • Un numéro d'été qui croustille !
    Pour ce tout nouveau numéro de la revue culture-food, la rédaction vous propose entre autres un dossier spécial intégralement consacré au pain, pour tout savoir et tout comprendre de ce produit emblématique de l'alimentation à la française, avec : un peu d'histoire, un grand entretien avec Roland Feuillas, un focus sur la qualité des blés, le portrait d'un artisan passé maîtres zen dans la fabrication du «vrai» pain de campagne, un précis sur les enjeux politiques liés au pain... Au menu également, mais dans un tout autre registre, rencontre dans Le Perche avec le chef Guillaume Foucault, un héritage culinaire consacré à l'inclassable Jean Bardet et bien sûr, toutes nos inimitables recettes de saison proposées dans nos rubriques Home-made, Divin quotidien et autres...
    Juste un avant-goût de ce qui vous attend à la lecture de ces 192 pages !

    Fondée en 2013 la revue 180°C est un projet collectif formé autour d'une vision différente de l'édition culinaire : indépendante, engagée, sincère et sans autre contrainte que celle de se faire plaisir. Et de vous faire partager ce plaisir...Elle vous propose depuis sa création un contenu qui panache savamment reportages, recettes et sujets culture.

  • Le printemps est de retour, 180°C aussi !

    Dans ce tout nouveau numéro qui revêt ses couleurs de printemps, la rédaction vous a notamment concocté un dossier spécial de 35 pages sur "Le coût du goût" : illusion de la bonne affaire sur les prix bas, coûts cachés de la mal bouffe, inégale répartition de la valeur de notre alimentation, état des lieux du monde agricole, perspectives... Entre interview, reportages et coups de gueule, on vous explique comment et pourquoi, producteurs et consommateurs sont toujours les grands perdants face aux industriels et autres distributeurs. Au menu également, le portrait de Nolwenn Corre, première femme chef étoilée dans le Finistère. Puis on vous emmène ""Chez Céline », à Dieppe, un atelier de fumage traditionnel qui s'est fait une spécialité des produits de la mer délicatement fumés. À suivre, dans la Nièvre, nous nous sommes immiscés dans le quotidien très sport d'une vétérinaire de campagne. Un détour par Bourgueil, à la rencontre de son cépage emblématique : le cabernet franc. Mais aussi notre sélection de produits du Marché avec un florilège de recettes printanières, un peu de bistronomie avec les recettes d'Ouréa, à Marseille, sans oublier les incontournables Home-made et Divin quotidien qui chanteront eux-aussi en recettes le retour des beaux-jours.

    Fondée en 2013 la revue 180°C est un projet collectif formé autour d'une vision différente de l'édition culinaire : indépendante, engagée, sincère et sans autre contrainte que celle de se faire plaisir. Et de vous faire partager ce plaisir...Elle vous propose depuis sa création un contenu qui panache savamment reportages, recettes et sujets culture.

  • Un grand cours de cuisine qui met le légume à l'honneur. Tout le savoir-faire technique et gourmand d'une école d'exception : Ferrandi Paris.

    Ciseler, monder, nettoyer des champignons, tailler en brunoise, tourner un artichaut...
    Découvrez toutes les bases essentielles pour cuisiner les légumes.
    Plus de 45 techniques expliquées en plus de 150 gestes en pas à pas.

    Cheesecake salé aux tomates multicolores ; Soufflé aux endives et jambon ; Tajine de choux-raves aux fruits secs ; Pommes Pont-Neuf et ketchup piquillos...
    Préparez plus de 80 recettes simples, sophistiquées ou incontournables pour égayer vos repas et régaler votre entourage.

  • Michel Troisgros est un chef multi-célébré, qui incarne la troisième génération d'une famille iconique de cuisiniers. Dans ce dialogue, il expose comment le ciment familial, la beauté créatrice, le plaisir de donner du plaisir, forment la plus sûre parade aux tourments qu'impose l'épreuve pandémique.

  • Depuis un siècle, Le Livre du thé qui offre une introduction des plus subtiles à la vie et à la pensée asiatiques s'adresse à toutes les générations. Et ce grand classique, qui a permis naguère de jeter un pont entre l'Orient et l'Occident, n'a rien perdu de sa force et peut encore éclairer notre modernité.
    Le trait de génie d'Okakura fut de choisir le thé comme symbole de la vie et de la culture en Asie : le thé comme art de vivre, art de penser, art d'être au monde. Il nous parle d'harmonie, de respect, de pureté, de sérénité. Et de sagesse. Que nous contemplions l'évolution de la voie du thé à travers l'histoire, ou que nous nous projetions dans ce nouveau siècle, il convient encore et toujours de nous tourner vers Le Livre du thé.

  • Un recueil de recettes accessibles et savoureuses, issues de l'une des gastronomies les plus appréciées au monde.

    Les mets emblématiques du Japon - sushi, ramen, tempura - sont appréciés dans le monde entier. Avec cet ouvrage, Nancy Singleton Hachisu met à la portée de tous les plats typiques et régionaux de la gastronomie japonaise. Soupes, nouilles, condiments vinaigrés, fondues, desserts ou encore plats à base de légumes, ce magnifique ouvrage composé de quatre cents recettes offre un tour d'horizon exhaustif de la cuisine nipponne.

  • Un livre de recettes du monde entier adaptées pour être faites avec des enfants, le tout magnifiquement illustré par Felicita Sala, une des illustratrices les plus importantes du monde anglophone. Une fête se prépare au 10, rue des jardins. A chaque étage, chacun s'active pour préparer une spécialité qui viendra garnir la table du banquet final. Guacamole, oyako don, boulettes de dinde ou encore cake à la banane et aux myrtilles, Felicita Sala nous invite à un tour du monde culinaire dans un esprit de convivialité et de partage.

  • Une jolie balade culinaire au fil des saisons et à travers l'Italie, en compagnie d'un grand chef.

  • Si le thé connaît à l'heure actuelle une telle faveur, c'est parce qu'il possède tant de qualités d'apaisement, de convivialité, mais par-dessus tout le pouvoir merveilleux de procurer la sérénité. Il répond ainsi à l'une des aspirations essentielles de l'être. Plus les contemporains seront contentés au niveau matériel, plus ils seront assoiffés de vie spirituelle. Le thé offre une puissante sensation d'énergie intérieure grâce à ce moment de détente et de retour à soi-même qu'il représente. Véritable havre de paix, il reconstruit l'équilibre affaibli par les multiples pressions de nos sociétés modernes en réunissant l'esprit à la matière.

  • De quoi passer l'hiver !

    Dans ce nouveau numéro, à dévorer au coin du feu, ou sous la couverture chauffante, retrouvez tous les ingrédients de notre inimitable recette, 1/3 reportages, 1/3 recettes, 1/3 bouillon de culture. Au menu entre autres : la revanche des femmes dans l'agriculture française, un reportage sur le dernier cru des langres, le portrait du chef Christophe Aribert, un entretien autour du militantisme en cuisine avec le chef Thierry Marx. À découvrir aussi, une réflexion autour de la crise sanitaire et ses surprenants effets sur les circuits-courts, un point sur la manière dont l'urgence climatique bouleverse notre système agricole. À suivre, des recettes franchouillardes spéciales hiver qui tiennent au corps, notre inimitable marché et ses recettes 100% de saison, le home-made de Delphine... Et bien d'autres choses encore.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 50 pâtissiers renommés accueillent Hélène Luzin dans leur laboratoire pour partager leurs secrets de création.
    Après le succès des 50 plats de grands chefs qu'il faut avoir goûtés une fois dans sa vie, Hélène Luzin est partie aux quatre coins de la France à la rencontre de 50 pâtissiers. Elle en a tiré des entretiens intimistes où chacun d'eux se dévoile grâce à un gâteau emblématique qui a marqué et redessiné le paysage de la gastronomie sucrée.
    Ces artisans d'exception racontent leur rapport au patrimoine de la pâtisserie française, les rencontres qui les ont enrichis ainsi que leurs produits fétiches.
    De la Noisette de Cédric Grolet à l'Ispahan de Pierre Hermé, en passant par le Paris-Brest de Philippe Conticini, et le Baba de la Maison Stohrer, derrière chaque gâteau se cache un portrait passionnant ainsi qu'une recette pour se faire plaisir.

    Hélène Luzin a fondé l'agence « Marques et Chefs » en 2013. Passionnée par l'univers de la gastronomie depuis son plus jeune âge, elle est partie à la rencontre de tous ces pâtissiers d'exception afin de mettre en lumière les créations qui lui ont fait ressentir de grandes émotions pâtissières.

  • Un livre très esthétique et ludique dans l'univers de la pâtisserie qui a le vent en poupe Le premier livre sur le kouglof et le design avec un ancrage très régional qui a reçu le soutien de la région Alsace Une recette originale de Pierre Hermé, et une conversation autour de la création avec le plus connu des pâtissiers dans le monde Des archives inédites de Tomi Ungerer Une grande exposition est prévue en septembre à Strasbourg avec un affichage de ces photos de Coolglofs en 4X3 Enfin un livre pour utiliser le beau moule qui prend la poussière sur l'étagère de la cuisine

  • Le livre de cuisine juive

    Leah Koenig

    • Phaidon
    • 3 Septembre 2020

    Le livre de référence sur la cuisine juive mondiale contemporaine, avec des centaines d'histoires et de recettes.

    Le Livre de cuisine juive rend hommage à la diversité de cette tradition culinaire. Cosmopolite par définition, la cuisine juive évolue en permanence pour s'adapter aux ingrédients dont disposent ses cuisiniers selon leur situation géographique. Cet ouvrage rassemble plus de 400 recettes du quotidien et de fête, du Moyen-Orient aux Amériques, à l'Europe, à l'Asie et à l'Afrique, ainsi que des réinterprétations contemporaines de chefs réputés tels que Yotam Ottolenghi, Florence Kahn et Alex Raij. Avec des recettes et des traditions culinaires des communautés juives du monde entier, ce livre ravira tous ceux qui cherchent à convier la cuisine du monde à leur table.

  • Le levain est un agent levant naturel qui se développe lorsqu'on mélange de la farine avec de l'eau et qu'on laisse reposer le tout plusieurs jours. Contrairement à la levure de boulanger, il développe les arômes et les textures, mais surtout il prédigère le gluten et l'acide phytique contenus dans la farine, ce qui permet même aux intolérants de consommer un pain frais, digeste et savoureux. Fabriquer son propre levain requiert plusieurs étapes et un peu de patience. Les méthodes existantes, souvent compliquées, peuvent décourager les meilleures volontés. L'auteure les a elle même beaucoup testées avant de pouvoir élaborer la sienne, simple et quasi inratable grâce à des pas à pas pédagogiques permettant de visualiser les gestes et textures à reproduire. À vous les pains aussi bons que chez le boulanger, mais aussi les délicieuses recettes sucrées et salées - brioches, pain de mie méthode japonaise, pizzas, brownie, challah, msemmens, etc. - auxquelles on peut ajouterles astuces pour recycler ses surplus de de levain ou ses restes de pain.

  • Plus de 200 recettes végétariennes, traditionnelles et contemporaines, imaginées par les équipes de La Cuillère d'argent.

    Dernier titre en date à rejoindre la collection La Cuillère d'argent, ce livre propose plus de 200 recettes de plats végétariens et sains issus de la cuisine italienne. Les recettes varient des classiques italiens à des créations plus modernes à base d'ingrédients empruntés à d'autres gastronomies. Grâce aux symboles des recettes (vegan, sans gluten, réalisable en 30 minutes ou moins, etc.), le lecteur se repérera sans difficulté dans l'ouvrage, tandis que de splendides photographies, réalisées spécialement pour ce livre, donnent vie aux plats.

  • Le grand mezzé

    Collectif

    "5 fruits et légumes par jour"... "La cuisine à l'huile d'olive..." Qu'appelle t on diète méditerranéenne ? Sait-on que derrière son succès se trouve un médecin américain des années 1950 ? Mais que les médecins de l'Antiquité avaient depuis longtemps fait le lien entre santé et alimentation ? A l'heure où les consommateurs sont de plus en plus soucieux de ce qu'ils mettent dans leur assiette, comment répondre au paradoxe d'un territoire complexe, le bassin méditerranéen, avec une nécessité de production en masse ? L'ouvrage questionne les enjeux historiques, culturels, économiques, écologiques et religieux de l'alimentation en Méditerranée, tout en retraçant l'histoire de ce carrefour éternel d'échanges et d'influences. Cet ouvrage accompagne une exposition semi-permanente au Mucem de décembre 2020 à fin 2023.

  • Une anthologie, illustrée, de la littérature japonaise sur la cuisine, et proposée par Ryoko Sekiguchi. Si le Japon est connu comme un pays de fine gastronomie, sa littérature porte elle aussi très haut l'acte de manger et de boire. Qu'est-ce qu'on mange dans les romans japonais !
    Parfois merveilleusement, parfois terriblement, et ainsi font leurs auteurs : Kôzaburô Arashiyama, Osamu Dazai, Rosanjin Kitaôji, Shiki Masaoka, Kenji Miyazawa, Kafû Nagai, Kanoko Okamoto, Jun'ichirô Tanizaki...

    Ryoko Sekiguchi a rassemblé, du 12e siècle à nos jours, dix gourmets littéraires qui racontent leurs histoires de goût et de cuisine. Le titre du recueil, Le Club des Gourmets, est emprunté à l'oeuvre de Jun'ichirô Tanizaki. Ryoko Sekiguchi a également écrit toutes les présentations des textes et réalisé les traductions des oeuvres citées en collaboration avec Patrick Honnoré.

  • Tout le savoir-faire technique et gourmand d'une école d'exception !

    Tempérage, ganache, pâte feuilletée, bonbons, fritures ou encore copeaux en chocolat...
    Découvrez toutes les bases essentielles pour maîtriser le chocolat. Plus de 40 techniques expliquées en près de 200 gestes en pas à pas.

    Barres au chocolat, chocolat liégeois, flan, nougat, religieuse, mille-feuille, glace stracciatella, esquimaux...
    Préparez plus de 70 recettes simples, sophistiquées ou incontournables pour épater et régaler votre entourage.

  • 140 recettes délicieusement simples proposées par Polpo, le restaurant de Russell Norman.

    Une promenade culinaire le long des ruelles de Venise et un brillant hommage rendu aux talents cachés de la cuisine italienne.

empty