• Écrire un Dictionnaire amoureux du Parfum a toujours été un rêve pour moi. Grande admiratrice et lectrice de cette collection, j'étais amoureuse de cette idée de pouvoir déclarer un jour ma flamme au parfum, l'objet de tous mes agréables tourments. Enchanteur, conteur, séducteur, le parfum m'attire depuis bien des années le nez et l'esprit. Il m'a prise un jour sans crier gare et depuis je ne me lasse pas d'essayer de comprendre et d'entrer dans « cette haute puanteur », ainsi que le nommait Michel de Montaigne, qui donne naissance à un espace voluptueux.
    Le parfum ne peut se résumer à une simple marchandise. Il est bien davantage. « Le parfum, c'est l'odeur plus l'homme », disait Jean Giono, soulignant cette nécessaire rencontre entre la peau et l'effluve, pour que s'exprime un parfum, en s'animant sur l'être qui le porte et même en le prolongeant. Le parfum fait parler le silence. Il habite l'absence. C'est pour cela qu'au travers d'un dictionnaire amoureux du parfum, j'ai à coeur de mettre en valeur tout le romanesque qu'il contient. Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités et il unit les cultures, en restant une douce ou violente constante dans l'amour.

  • Le parfum : raffinement ultime, magique et sophistiqué, associé à des marques prestigieuses au marketing puissant. Mais le vrai luxe de cette industrie mondialisée est un secret bien gardé, celui des produits naturels qui composent ses plus belles fragrances. Certains parfums associent jusqu'à 80 essences différentes : issues de fleurs, de fruits ou d'écorces, elles sont cultivées, récoltées et distillées selon des techniques souvent artisanales. Au coeur de cet univers, le sourceur assure la fiabilité des ressources, la qualité des produits, et met en contact petits producteurs et grandes entreprises.

    Depuis trente ans, Dominique Roques approvisionne la palette des parfumeurs en extraits de plus de 150 matières premières, venues de près de 50 pays. Passionné, il nous entraîne dans un tour du monde à la recherche des essences les plus rares, de l'Andalousie au Somaliland en passant par la Bulgarie, le Laos, le Salvador, l'Indonésie ou encore l'Egypte... Une senteur, un pays, des hommes : chaque chapitre raconte l'histoire d'une essence, met en lumière les cueilleurs au savoir-faire ancestral et les parfumeurs stars venus observer la beauté des plantations et comprendre les processus d'extraction. Au fil de ses voyages, Dominique Roques décrit l'extraordinaire chaîne du parfum, puissante mais fragile par sa dépendance aux intempéries, aux fluctuations économiques et même aux circuits criminels. Et il prouve que les bonnes pratiques sont possibles : amélioration des conditions de vie des petits producteurs, prix justes, qualité des extraits.

    Nous rencontrons ainsi les exploitants du Bangladesh, plantant des clous dans les arbres à parfum pour accélérer la formation du mystérieux bois de oud, et les récolteurs du baume Pérou, suspendus aux branches dans le vide, une torche en feu à la main. Nous apprenons qu'en 1840, plus d'un siècle après l'importation de la vanille en Europe, c'est un garçon de 11 ans qui comprend enfin le principe de la pollinisation et lui fait donner des fruits. Nous découvrons la technique de l'enfleurage, les circuits mafieux du patchouli, le rapt de l'hévéa amazonien par les Anglais au début du XXème siècle, les meurtres commis en Inde pour du santal et les replantations de champs entiers au fond de l'Australie, dans l'incroyable région des diamants roses... Et mille autres anecdotes qui tissent l'extraordinaire kaléidoscope des senteurs du monde.

    À l'heure où, pour la première fois depuis les collectes d'encens de l'Antiquité, la pérennité des parfums de la nature n'est plus une évidence, ce livre à l'écriture vive et subtile nous fait vivre au plus près la fascinante et magnifique aventure du parfum.

  • Pour les parfumeurs, les odeurs ont mille tendresses devant lesquelles ils sont à l'écoute. Autant de notes subtiles qu'ils prennent soin d'arranger, d'associer pour composer des récits olfactifs appelés parfums.
    Lavande, vétiver, jasmin, cannelle... Plongé dans ces odeurs familières comme dans un souvenir ou un paysage, Jean-Claude Ellena étudie la diversité et la composition des odeurs grâce à un voyage poétique, géographique et botanique. Liée à l'histoire de l'exploration du monde, des terres nouvelles et de leur population, cette cartographie des senteurs variée et étonnante est magnifiquement illustrée par Karin Doering-Froger.

  • D'abord les notes de tête. Puis celles de coeur. Enfin les notes de fond.
    Jean-Louis Fargeon a mené sa vie comme on compose un parfum, tout en équilibre, tout en subtilité. D'abord c'est la lavande de Montpellier - où il naît, en 1748. Puis c'est l'égout parisien - où il fait ses classes, séduit les élégantes par ses lotions et poudres, parmi lesquelles la comtesse Du Barry, qui s'entiche de ses talents. On dit de la Dauphine, la future Marie-Antoinette, qu'elle est fort coquette : Fargeon, Républicain dans l'âme, en servira malgré tout la beauté naturelle - avant que tout ne s'évapore, dans l'odeur métallique du sang...

    Ajouter au panier
    En stock
  • De la plante à l'essence : un tour du monde des matières à parfum Nouv.

  • Le marché de la parfumerie pèse en France plusieurs milliards d'euros, et lance chaque année quelque 2 000 nouvelles références dans le monde.
    En dehors de communications souvent superficielles ou réductrices, l'industrie du parfum cultive depuis longtemps un goût certain pour le secret et un talent pour entretenir le mystère.

    De quoi les parfums sont-ils composés ?
    Qui sont les parfumeurs et comment travaillent-ils au quotidien ?
    Que se passe-t-il entre la naissance de l'idée dans l'esprit d'un dirigeant, d'un chef de produit ou d'un créateur de mode, et la mise en rayon d'un nouveau flacon ?
    Quelles différences existe-t-il entre une marque populaire distribuée à grande échelle et une maison confidentielle présente dans une poignée de boutiques ?
    /> Une fois lancé, comment un parfum survit-il aux années ?

    Pour la première fois, un livre - conçu par le collectif Nez - vous propose de répondre à toutes ces questions que vous n'aviez jamais osé poser. Découvrez l'histoire de la parfumerie au fil des siècles, suivez étape par étape la chaîne de conception et de fabrication d'un parfum et explorez les coulisses d'une industrie complexe, mais aussi en pleine mutation.

    Entièrement illustré, Le Grand Livre du parfum (nouvelle édition) est un ouvrage ambitieux et exigeant, mais à la portée du plus grand nombre, des passionnés comme des simples curieux. Le ton volontairement transparent et pédagogique combat les clichés, les idées reçues, et va à l'encontre des discours parfois intimidants ou nébuleux.

  • LA VIE ET LA MORT.
    Depuis le ventre de notre mère où nous percevons déjà les premières odeurs, jusqu'à nos vieilles années, où un sillage oublié peut soudain nous projeter des décennies en arrière, notre nez nous accompagne tout au long de notre vie. Une des premières fonctions de notre odorat est la détection et l'évitement de dangers environnementaux, constituant ainsi un précieux système d'alerte et un instinct de survie à toute épreuve. Par ailleurs, depuis les premières civilisations, les hommes ont entouré leurs morts de parfums, pour préserver les corps de la décomposition et se rapprocher des Dieux. Pas assez rentables, ou passés de mode, les parfums eux aussi peuvent mourir, tout comme les marques, mais renaissent parfois de leurs cendres. Enfin, les parfumeurs, à l'instar des artistes, parviennent-ils à survivre, à travers leur oeuvre et ce qu'ils ont transmis à leurs pairs, une fois disparus ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le parfum

    Jean-Claude Ellena

    Les parfums répondent aux modes, sont le reflet d'une époque, la transcendent parfois. Ils sont aussi affaire de chimie, de marketing, de processus de fabrication et de commercialisation. Ils doivent respecter des normes de sécurité de plus en plus précises. Ils représentent un marché international de plusieurs milliards d'euros. Ils sont surtout affaire de création.
    À partir d'une palette de matières odorantes, Jean-Claude Ellena raconte comment fonctionne l'odorat et comment se compose un parfum. Il nous livre sa manière unique de créer une fragrance, de jouer avec nos souvenirs olfactifs pour rendre le parfum séducteur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Profondément imprégné de la tradition picturale japonaise, le photographe explore la vie quotidienne tokyoïte et capture des scènes aux confins du fantastique. Ses cadrages et ses couleurs acidulées confèrent à ses images une certaine étrangeté. Formes, textures, nuances colorées, profondeur de champ élaborent un vocabulaire visuel à la fois poétique et pop. « Ce sont les interprétations variées qu'a un spectateur d'une image qui rendent la photographie intéressante », précise le photographe. Yoshinori Mizutani observe avec minutie l'espace urbain et ses excentricités. Sa série Parrots présentait les perroquets sauvages aux couleurs acidulées qui peuplent désormais la ville de Tokyo. Ici, corbeaux, hirondelles, moineaux et autres passereaux des villes saturent l'environnement urbain, ciel, arbres, poteaux électriques, lignes téléphoniques sont envahis, réinvestis. Ils deviennent alors autres, et le passant les perçoit différemment. Parfaitement posés et alignés en rangs serrés sur les fils électriques qui sillonnent le ciel de toute capitale, les oiseaux se font armées, colonies ordonnées. Les lignes graphiques qu'ils forment redessinent l'espace urbain. Visions de rêve ou de cauchemars, les oiseaux de Yoshinori Mizutani saturent par leur présence le monde de la ville et lui restitue son mystère.

  • Même si nous n'en avons pas toujours conscience, notre odorat et notre goût sont intimement liés. Il suffit de perdre le premier pour réaliser à quel point le second est impacté. Contrairement à la vue et l'ouïe, qui jouent un rôle dans l'information et la communication, ces deux sens chimiques sont en prise directe avec notre corps, avec nos fonctions vitales, comme celle de se nourrir.

    ICÔNES ;
    Ils font bon usage de leur nez et bâtissent le monde de l'olfaction à leur manière.
    ODORAMA ;
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les odeurs sans jamais oser le demander.
    Les secrets des aldéhydes ;
    Les odeurs du centre équestre disséquées ;
    CORRESPONDANCES ;
    Invisibles, incontournables, les senteurs accompagnent tous les champs de la création.
    Le cinéma de Luca Guadagnino ;
    Le rituel du bakhour au Moyen-Orient ;
    L'assembleur de Champagne, Louis Brochet ;
    La chronique olfactive de Céline Ellena ;
    CAHIER PARFUMS ;
    Du produit de consommation à l'oeuvre d'art :Nez sonde les dessous de l'industrie et décrypte les 30 nouveautés qui font l'actualité.
    Enquête : les parfumeurs infiltrés, salariés et fondateurs de leur propre marque ;
    Généalogie : les eaux de Cologne ;
    La sélection : Coups de coeur & nouveautés ;
    Collection 1+1 : Marjane Satrapi + Mane / Coulisses d'une création ;

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cultivée en Tunisie, au Maroc et en Égypte, la fleur d'oranger, à l'odeur si caractéristique, est une matière délicate dont les boutons sont récoltés un à un à la main. Transformée ensuite en huile essentielle de Néroli, en absolue ou encore en eau, elle a ce pouvoir de satisfaire aussi bien les pâtissiers que les parfumeurs grâce à ses notes solaires et méditerranéennes. Son parfum, à la fois éclatant, pétillant et vert pour l'essence, et plus sensuel, chaud et animal pour l'absolue, évoque tour à tour la féminité, l'enfance ou encore la fraîcheur des douces après-midis d'été.

  • Connu depuis 4000 ans, originaire d'Inde, du Népal et d'Océanie, le santal est aujourd'hui un arbre rare, qui pousse désormais essentiellement en Nouvelle-Calédonie, où sa culture est préservée. Son bois est l'un des plus précieux au monde, et son essence, à l'odeur chaude, boisée, lactée, crémeuse, l'une des plus onéreuses de la palette du parfumeur. Largement utilisé dans les rituels sacrés, il apporte une rondeur particulière dans les compositions, qu'il soit accompagné de notes florales ou orientales.
    Nez éditions (Nez, la revue olfactive ; Le Grand Livre du parfum) s'associent avec LMR Naturals by IFF, la référence en ingrédients naturels pour l'industrie du parfum, et proposent une collection unique en son genre : « Les Cahiers des naturels ».

  • LE GRAND DOSSIER ;
    La parfumerie s'est fondée grâce aux matières premières provenant des quatre coins du monde, devenant ainsi une industrie profondément cosmopolite et universelle. Cependant, les codes culturels qui façonnent nos préférences olfactives sont toujours profondément ancrés et se reflètent dans chaque produit que l'on utilise au quotidien.
    Pourquoi la parfumerie française est-elle devenue une référence en matière de luxe ?
    Comment un parfumeur apprend-il à créer des parfums destinés à une culture différente de la sienne ?
    Comment les marques parviennent-elles à distribuer leurs flacons tout autour du monde ?
    Enfin en quoi les odeurs constituent-elles un patrimoine culturel, notamment pour ceux qui vivent loin de leur pays ?

    Infographie : quand la parfumerie s'inspire du voyage ;
    Les matières premières voyagent ;
    Le luxe à la française ;
    Le «bon goût est-il universel ?» Parfumeurs globe-trotteurs ;
    Les marqueurs culturels olfactifs ;
    La distribution du parfum à travers le monde ;

    AU SOMMAIRE ;
    La dissection : la plage (l'huile de monoi, la crème solaire, les embruns, l'odeur de la mer, la biafine, les chouchous, la bouée, la natte de plage... serviette humide) ;
    L'herbier : le safran ;
    Correspondances : Lautreamont, Les chants de maldoror ;
    ITW bouche : l'huile d'olive Alexis Munoz ;
    Reportage MP : l'ylang ylang de Madagascar ;
    Flashback : les années 1960 ;
    ITW parfumeur : Alberto Morillas ;

  • Yvresse, Dior Addict, Opium, Obsession... les substances illicites et les discours de dépendance accompagnent depuis longtemps la création de parfums. Pour susciter le désir d'achat et de réachat, les marques et les parfumeurs sont toujours en quête de l'addiction olfactive suprême. Odeurs corporelles ou achats compulsifs de flacons : sentir peut devenir une dépendance sévère.
    Si l'odeur de tabac a depuis peu déserté les lieux publics, supplantée par les sillages aromatisés des vapoteuses, parfum et fumée sont à l'origine liés... L'odorat, notamment celui de chiens bien entraînés, est par ailleurs un outil bien utile pour la brigade des stupéfiants. Enfin, que serait notre parfumerie aujourd'hui sans l'invention de la distillation, qui a permis l'usage de l'éthanol ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jeanne Doré et le collectif Nez ont voulu mettre en lumière les 111 parfums qui comptent, qu'ils soient chefs de file, célébrés ou méconnus, best-sellers ou disparus. Cette nouvelle édition consacre un chapitre aux parfums disparus tout en présentant de nouvelles créations lancées depuis 2017.
    De Jicky (1889) à Tabac tabou (2015), cette sélection aussi subjective que passionnée est classée en 7 périodes marquant les grandes transformations de l'industrie. Les textes, sensibles, curieux et didactiques, s'adressent aux experts comme aux profanes, aux jeunes amateurs comme aux grands connaisseurs.
    Les cent onze parfums qu'il faut sentir avant de mourir contribue indiscutablement à l'émergence - tant attendue - d'une culture olfactive exigeante et accessible, indispensable pour mieux sentir et ressentir le monde qui nous entoure.

  • Si l'homme, en se redressant sur ses deux pattes arrière, a développé son ouïe et sa vue, sens reconnus comme plus nobles et intellectuels, les animaux ont conservé l'odorat comme moyen de communication principal, et certains en usent parfois de manière impressionnante et inattendue.
    Les animaux se sentent entre eux, mais sentent aussi tout court, bon ou mauvais. Si l'odeur de leur pelage nous attire parfois, celle de leur chair nous repousse souvent, sauf quand elle se retrouve grillée au barbecue.
    Du musc à l'ambre gris en passant par la civette, l'animal a aussi de tout temps été pourvoyeur de matière première dans la confection des parfums, jusqu'à très récemment. De La Panthère de Cartier à Muscs Koublaï Khän de Serge Lutens, l'animal s'infiltre dans les flacons, diffusant ses notes fauves indésirables tapies derrière les fleurs fraîches, comme si l'homme voulait diffuser un message olfactif, retrouver une aura oubliée qu'il aurait perdue au cours de son évolution ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Malgré sa réputation d'être un parfum de hippie ou de cocotte, le patchouli est devenu un pilier incontournable de la parfumerie. Son odeur chaude, boisée et complexe permet aux notes plus fraîches de se révéler, notamment dans les parfums chyprés ou orientaux.

    Nez édition (Nez, la revue olfactive; Le Grand Livre du parfum) s'associent avec le Laboratoire Monique Rémy (LMR), la référence en ingrédients naturels pour l'industrie du parfum, et proposent une collection unique en son genre : « Les Cahiers des naturels ».

  • Fruité, vert, avec des intonations de poire et d'herbe coupée : le jasmin sambac laisse derrière lui un sillage unique.
    En Inde, on en fait des guirlandes en offrande aux dieux et il est porté dans les cheveux.
    En Europe, il s'immisce depuis peu dans les formules de grands parfums.

    1. ATLAS par Béatrice Boisserie.
    Géographie.
    Anatomie.
    Chiffres-clés en Inde.

    2. HISTOIRE par Delphine de Swardt.
    Images, pratiques et parfums à travers le temps et les cultures.
    Retour sur l'utilisation du jasmin sambac dans l'histoire de la parfumerie par Béatrice Boisserie.

    3. TRAVERSES.
    Le jasmin sambac dans l'art : représentation d'une fleur mythique dans les arts visuels et décoratifs.
    Par Olivier R.P. David.
    Légendes et symboles : une histoire de jasmin par Delphine de Swardt.
    Extraits littéraires.
    Quand le jasmin sambac devient médecine - rencontre avec Dr. Uma Kannan par Éléonore de Bonneval.

    4. 365 JOURS DANS LES CHAMPS par Anne-Sophie Hojlo.

    5. TRANSFORMATION par Olivier R.P. David.

    6. PARFUMERIE.
    Le parfum du jasmin sambac par Jeanne Doré.
    Le jasmin sambac en parfums - généalogie par Jeanne Doré.
    Sélection par Jeanne Doré.
    Alien(Mugler), Cèdre Sambac (Hermès), Samsara (Guerlain), Jasmin noir (Bulgari), Elie Saab Le Parfum (Elie Saab), Jasmins Marzipane (Lancôme).
    Regards par Éléonore de Bonneval.
    - Sophie Labbé.
    - Thierry Wasser.
    - Francis Kurkdjian.

  • Cultivée en Toscane et dans le sud de la France, Iris Pallida est l'une des matières premières les plus chères de la palette du parfumeur. Obtenir sa précieuse absolue nécessite cinq à six ans de patience après sa plantation, pour que les composés odorants se développent dans le rhizome de la fleur. Son parfum, complexe et délicat, est à la fois floral, poudré, boisé, beurré et évoque la violette.

    ATLAS par Anne-Sophie Hojlo ;
    Géographie ;
    Anatomie ;
    Chiffres-clés ;

    HISTOIRE ;
    L'utilisation de l'iris dans l'histoire de la parfumerie ;
    Par Will Inrig ;
    Images, pratiques et parfums à travers le temps et les cultures ;
    Par Delphine de Swardt ;

    TRAVERSES ;
    Représentation de l'iris dans les arts visuels et décoratifs ;
    Par Clara Muller ;

    Légendes et symboles : une histoire de l'iris ;
    Par Delphine de Swardt ;

    Extraits ;
    Rencontre avec...
    Par Éléonore de Bonneval ;

    365 JOURS DANS LES CHAMPS ;
    Par Will Inrig ;

    TRANSFORMATION ;
    Par Olivier R.P. David ;

    PARFUMERIE ;
    Le parfum de l'iris par Jeanne Doré ;
    L'iris en parfums - généalogie ;
    Par Jeanne Doré ;
    Sélection par Jeanne Doré ;
    L'Heure bleue (Guerlain, 1912), L'Iris gris (Jacques Fath, 1947), No 19 (Chanel, 1970), Iris Silver Mist (Serge Lutens, 1994), Dior homme (Dior, 2005), Infusion d'iris (Prada, 2007) ;
    Regards par Éléonore de Bonneval ;
    Julien Rasquinet ;
    Olivia Giacobetti ;
    Delphine Jelk ;

    Ajouter au panier
    En stock
  • Chaque matière première sera présentée sous différents angles - historique, géographique, botanique, économique, culturel, industriel - à travers un graphisme simple et épuré, sur un ton pédagogique et didactique, afin de toucher un public de passionnés, de curieux ou de prescripteurs.

  • Originaire d'Inde, et cultivé principalement à Haïti, le vétiver est une plante tropicale dont les racines enchevêtrées contiennent une essence odorante que l'on peut extraire par distillation. À la fois fraîche, hespéridée, végétale, boisée, fumée, elle est un vrai parfum à elle seule.
    Emblématique des premiers classiques de la parfumerie masculine, le vétiver a depuis rejoint les créations féminines et mixtes, apportant sa richesse olfactive à tous les stades de l'évolution du parfum.
    ATLAS par Anne-Sophie Hojlo ;
    Géographie ;
    Anatomie ;
    Chiffres-clés ;
    HISTOIRE ;
    Retour sur l'utilisation du vétiver dans l'histoire de la parfumerie par Éléonore de Bonneval ;
    Images, pratiques et parfums à travers le temps et les cultures par Delphine de Swardt ;
    TRAVERSES ;
    /> Légendes et symboles : une histoire du vétiver par Delphine de Swardt ;
    Extraits littéraires ;
    Rencontre avec... par Anne-Sophie Hojlo ;
    365 JOURS DANS LES CHAMPS ;
    Par Anne-Sophie Hojlo ;
    TRANSFORMATION ;
    Par Olivier R.P. David ;
    PARFUMERIE ;
    Le parfum du vétiver par Jeanne Doré ;
    Le vétiver en parfums - généalogie par Jeanne Doré ;
    Sélection par Jeanne Doré et Anne-Sophie Hojlo ;
    Vetiver (Carven, 1957-2014), Vétiver (Guerlain, 1959), Vetiver extraordinaire (Frédéric Malle, 2002), Terre d'Hermès (Hermès, 2006), Sycomore (Chanel, 2008), Eau fraîche Vetyver ;(Roger & Gallet, 1990) ;

    Regards Par Anne-Sophie Hojlo ;
    - Yves Cassar ;
    - Isabelle Doyen ;
    - Céline Ellena ;

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans l'intimité de grands créateurs de parfum Qui se cache derrière nos flacons ? Nous les appelons «  nez  » ou «  parfumeurs  ». Ils travaillent dans des maisons prestigieuses (Chanel, Dior, Guerlain), au sein de groupes internationaux pour des marques renommées, ont créé leur propre maison ou sont indépendants.
    12 parfumeurs.
    12 rencontres avec des personnalités marquantes qui se confient sur leur parcours, leur enfance, leurs inspirations.
    12 sensibilités pour découvrir un métier fascinant et mystérieux.
    Qui se cache derrière nos parfums  ?
    Ces 12 histoires personnelles et intimes nous invitent à le découvrir et à voyager dans un monde d'odeurs... et de souvenirs.  A propos de l'auteur :Grand amateur de parfums, Christian Dumais-Lvowski est écrivain, éditeur et auteur de films documentaires.
    Formée à l'art du portrait au studio Harcourt, Aura Constantin est photographe et collabore régulièrement avec des revues de mode.

  • Au sommaire de ce numéro :
    Le Nez... des écrivains.
    ICÔNES.
    De Kurt Cobain qui avait lu dix fois Le Parfum de Suskind, à Tristan Rousselle, créateur de nez électroniques, en passant par Cecilia Bembibre, qui catalogue les odeurs des livres anciens.
    ODORAMA.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les odeurs sans jamais oser le demander.
    - La molécule : la vanilline.
    - La dissection : les odeurs du sport.
    - L'herbier : la fleur de lys.
    CORRESPONDANCES.
    Aussi invisibles qu'incontournables, les odeurs accompagnent tous les domaines de la cre´ation.
    - Portfolio d'artiste : Frederik Duerinck.
    - L'artiste : Andy Warhol.
    - L'extrait : Aphorismes d'un parfumeur, de Dominique Ropion.
    - Portfolio olfactif : l'Amazonie.
    - Parfumerie vernaculaire : les bains d'odeurs au Brésil.
    - Des effluves et des oeuvres : Le crochet de la maison des hommes et un masque de façade de Papouasie Nouvelle Guinée.
    - Parfums du thé : Maître Tseng, propriétaire de la Maison des trois thès à Paris et les thès Pu'er.
    - La chronique olfactive : Céline Ellena.
    MAGAZINE.
    Une exploration du monde des parfums, a` travers ses origines, ses secrets de fabrication, ses acteurs, son histoire.
    - Matière première : le patchouli en Indonésie.
    - Interview de parfumeur : Isabelle Doyen.
    - Flash-back : Les années 1980.
    - Boutique imaginaire.
    GRAND DOSSIER : LE CORPS & L'ESPRIT.
    - Entretien avec Annick Le Guérer, anthropologue spécialiste des "parfums qui portent remède".
    - Les odeurs du sacré, encens et autres fumées : la porte de la spiritualité.
    - Quand l'odorat aide au diagnostic et à l'accompagnement des pathologies.
    - Entretien avec Patty Canac : comment les odeurs influencent notre esprit ?
    - Le parfum, cet inconscient : ce que les parfums révèlent de nous.
    - Les super-pouvoirs des parfums : aromachologie, parfums actifs et comment les parfumeurs s'emparent de nos émotions par nos narines.
    - Aromathérapie : les huiles essentielles sont-elles dangereuses (pour les lobbies pharmaceutiques) ?
    CARTE OLFACTIVE.
    CAHIER PARFUM.
    - Enquête : le marketing olfactif.
    - Portrait de marque : Neela Vermeire créations.
    - La lignée : L'Origan de Coty.
    - Cahier critique, coups de coeur, cahier produits cosmétique et maison.
    AGENDA/LIVRES.

    BILLET D'HUMEUR.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Raconter l'histoire du parfum, c'est dérouler toute l'histoire de l'humanité. Des poteries du néolithique jusqu'à nos vaporisateurs de voyage, des recettes consignées sur les papyrus de l'Égypte ancienne aux brevets industriels internationaux, en passant par les parfumeurs attitrés de Catherine de Médicis, Marie-Antoinette ou Napoléon Ier : l'histoire du parfum est une histoire des civilisations.
    Le parfum naît dans les temples de la plus haute Antiquité ; il accompagne les rituels, les mythes et les croyances. Au Moyen Âge, on l'utilise pour se protéger des épidémies. Il pallie le manque d'hygiène corporelle et devient un facteur de distinction sociale. Au XVIIe siècle, la cour des rois de France permet à la corporation des gantiers parfumeurs de s'établir officiellement ; le métier se développe alors, et les villes de Montpellier et Grasse connaissent un essor considérable jusqu'au XIXe siècle. Avec l'industrialisation, le parfum se démocratise, il bénéficie des découvertes en chimie et permet aux grandes maisons des créations incomparables (Numéro 5, Eau sauvage) qui marqueront les temps modernes.
    Au cours des siècles, les parfums et leurs usages ont évolué de manière significative ; il manquait un livre qui rende compte de la richesse et de la complexité des effluves. Ce volume des Parfums explore les mentalités, les sciences et l'industrie. Il est constitué d'une Histoire, d'une Anthologie et d'un Dictionnaire. Les trois parties se répondent l'une l'autre. Elles privilégient les approches thématiques : il est question de mythologie, de moeurs, de commerce et d'émotion. Les Parfums donnent aussi la parole aux grands " nez " de Chanel, de Guerlain, de Dior, d'Hermès ou de Cartier...

empty