• Emporte la mer avec toi

    David Horvitz

    De "Écris une lettre à la mer" à "Goûte la mer sur la peau d'un autre" en passant par "Laisse la mer entrer en toi" ou "Ecoute la mer aussi près que possible", l'artiste David Horvitz propose ici une série de consignes poétiques liées à l'univers marin en réponse à l'exposition La Mer Imaginaire conçue par Chris Sharp à la Fondation Carmignac. Avec une grande économie de moyens et une approche ouverte à tous, il nous pousse ainsi à interroger de manière onirique notre façon d'être au monde et d'interagir avec lui.

  • Change the name of the days est un livre d'artiste. Il propose 32 leçons et courtes consignes poétiques comme des unités d'enseignement élaborées par David Horvitz, artiste et père, avec l'aide de sa fille de 5 ans. Dans la tradition des livres d'action conceptuels, David Horvitz a créé un long poème nous invitant à plonger dans les profondeurs de l'imaginaire. Jouer et apprendre avec la notion de "guide someone through the sounds of the world around you" et découvrir l'immatérialité des éléments qui constituent le monde.

  • Une partition à 51 voix destinée à reproduire le son de la mer, présentée sous forme de feuilles volantes sous pochette transparente. Un hommage de David Horvitz à Pauline Oliveros.

  • Touch The Sky With Your Eye est un livre d?artiste pour enfant conçu par le plasticien américain David Horvitz. Prenant la forme d?un abécédaire bilingue, il offre au jeune public de se familiariser avec 26 mots et notions en anglais et français.

  • 435 Ponti e qualche scorciatoia est la seconde pièce de la série 3 Easy Pieces, série de projets artistiques conçus dans l'espace public et produit par Lab'Bel pour Venise. Cette série est conçue en étroite collaboration avec des Vénitiens, des institutions locales, des petits artisans, des musiciens et des résidents. Avec son projet « 435 Ponti et qualche scorciatoia » David Horvitz s'empare de la ville à travers un itinéraire interne, une carte pédestre qu'il a dessinée lui-même reliant à pied tous les ponts de la ville. Tout Venise y est imaginée comme un lieu d'exposition, dans lequel des choses arrivent, disparaissent, réapparaissent... Il s'agit d'un programme souhaité, rêvé, distinct des dérives urbaines des situationnistes qui se promenaient pour décaler l'expérience immédiate de la ville, réinventer un sujet. Il en découle un leporello de trente-trois cartes postales.

  • 435 Ponti e qualche scorciatoia est la seconde pièce de la série 3 Easy Pieces, série de projets artistiques conçus dans l'espace public et produit par Lab'Bel pour Venise. Cette série est conçue en étroite collaboration avec des Vénitiens, des institutions locales, des petits artisans, des musiciens et des résidents. Avec son projet « 435 Ponti et qualche scorciatoia » David Horvitz s'empare de la ville à travers un itinéraire interne, une carte pédestre qu'il a dessinée lui-même reliant à pied tous les ponts de la ville. Tout Venise y est imaginée comme un lieu d'exposition, dans lequel des choses arrivent, disparaissent, réapparaissent... Il s'agit d'un programme souhaité, rêvé, distinct des dérives urbaines des situationnistes qui se promenaient pour décaler l'expérience immédiate de la ville, réinventer un sujet. Il en découle un leporello de trente-trois cartes postales.

  • De "Écris une lettre à la mer" à "Goûte la mer sur la peau d'un autre" en passant par "Laisse la mer entrer en toi" ou "Ecoute la mer aussi près que possible", l'artiste David Horvitz propose ici une série de consignes poétiques liées à l'univers marin en réponse à l'exposition La Mer Imaginaire conçue par Chris Sharp à la Fondation Carmignac. Avec une grande économie de moyens et une approche ouverte à tous, il nous pousse ainsi à interroger de manière onirique notre façon d'être au monde et d'interagir avec lui.

empty