• Anglais Michael clark

    Ostende Florence/Coc

    • Prestel
    • 12 Novembre 2020

    Cette monographie met en avant le travail du danseur et chorégraphe écossais Michael Clark, prodige de la London's Royal Ballet School dès les années 80, qui s'est depuis affirmé comme le plus iconoclaste des danseurs britanniques. En effet, il a su faire usage de sa formation classique pour mieux la détourner, au service de collaborations marquantes avec les grands noms de l'art comme Elizabeth Peyton ou Peter Doig, des figures de la scène queer comme Leigh Bowery et Charles Atlas, en faisant référence tantôt au punk, au rock, à la pop, tantôt à la mode, à la culture des clubs anglais, pour s'affirmer comme un grand créateur pluridisciplinaire.

empty